Réemploi de matériaux : comment déposer et récupérer une porte ?

Publié le 22 avril 2021 par Manon

Démonter une porte en vue de la réutiliser ou de la revendre est une chose assez répandue sur le marché du réemploi. Relativement facile à démonter, il existe pourtant de nombreux modèles différents. Comment démonter une porte ? Méthode pour une dépose propre.

materiaux reemploi travaux
Portes intérieures issues du réemploi

Avant le démontage

Ce sont les anciennes portes d’intérieur en bois massif qui sont les plus courantes. Les portes design : PVC, aluminium, panneaux alvéolaires… se font plus rares et plus encore si vous êtes à la recherche de portes contemporaines résistantes au feu.

C’est quoi le dormant d’une porte ?

Le bloc porte est composé des éléments suivants :

  • ouvrant, battant ou vantail : parties mobiles de la porte ;
  • dormant, huisserie ou bâti : encadrement fixe de la porte ;
  • serrure et poignée ;
  • chant droit ou à recouvrement : face située sur le profil de la porte ;
  • chambranle : pièces posées en applique sur le mur et qui constituent le cadre esthétique du dormant ;
  • paumelles, charnières ou gonds (si battant) : ferrures permettant l’ouverture de la porte.

Identifier le type de porte

Quelle porte est-ce ?

  • porte d’extérieur en aluminium, PVC, bois…
  • porte ancienne,
  • porte d’intérieur en pitchpin, en bois, PVC…
  • porte vitrée ou pleine,
  • porte battante, pivotante, coulissante ou pliante,
  • porte simple ou double battants

Vérifier l’état général de la porte

La rentabilité de la démarche passe par l’intégrité du matériau. La porte est-elle endommagée, fêlée, cassée, rongée par l’humidité ou même déformée ?

Prix observés sur les plateformes de réemploi :

  • porte ancienne : > 70 € ;
  • porte classique : de 30 € à 60 € ;
  • porte contemporaine : entre 100 € et 170 € ;
  • porte coupe-feu (marquée du sigle « RF ») intacte et montée avec le bon chambranle : particulièrement prisé donc plus chère encore.

En cas de doute sur la valeur de revente, contactez-nous.

Comment démonter une porte ?

Le processus diffère selon la constitution du mur et le système de fixation de l’huisserie (scellée ou vissée). Quoi qu’il en soit, quelques étapes clés restent incontournables.

  1. Équipez-vous de protections individuelles (EPI).
  2. Dégondez la porte en la soulevant à l’aide d’un pied de biche ou dévissez la.
  3. Retirez les baguettes de finition pour repérer l’emplacement des fixations, souvent au nombre de 6 (pattes de scellement ou vis de fixation).
  4. Coupez les points d’ancrage à la meuleuse à main dans le cas d’une huisserie scellée ; dévissez-les avec une visseuse dévisseuse si l’huisserie est vissée.
  5. Le bâti reste difficile à dégager ? Donnez 2 traits horizontaux, de scie sabre équipée d’une lame à métaux, sur chaque montant vertical (le 1er à 50 cm et le 2e à 1 m par exemple). Ôtez alors la partie intermédiaire. Attaquez enfin la partie inférieure puis supérieure, par effet de levier.
  6. Passez un torchon doux avec de l’eau savonneuse sur la porte et aspergez de dégrippant les charnières.
  7. Stockez la pièce à l’abri de l’humidité et évitez le contact direct avec le sol (cartons, soutiens de bois…) avant l’enlèvement ou la revente.

Les portes sont rarement vendues avec leurs chambranles d’origine car ceux-ci se prêtent mal au processus de dépose. Voyez donc auprès du revendeur pour éventuellement faire fabriquer un chambranle au style voulu, ancien ou moderne.

Comment (re)poser une porte ?

depose porte reemploi
Bâtis de porte prêts au réemploi chez Articonnex
  1. Assurez-vous de la cohérence du projet de réemploi : la porte doit correspondre à l’utilisation souhaitée (extérieure ou intérieure, gauche ou droite, dimensions…).
  2. Vérifiez la nécessité d’une éventuelle transformation comme adapter l’encoche des charnières dans la porte à l’aide d’un ciseau à bois, traiter la porte en finition (ponçage, peinture, décapage et autres traitements de surface) ou encore raboter le dormant à l’aide d’une scie égoïne.
  3. Déterminer l’aplomb de la porte grâce à un niveau à bulle, une équerre et des cales en bois.
  4. Fixez le dormant – à l’aide de vis ou pattes de scellement – en 3 points de chaque côté. Commencez par celui muni des gonds, charnières ou paumelles.
  5. Comblez les espaces restants avec de la mousse polyuréthane, laissez sécher puis ôtez l’excédent.
  6. Posez la porte et le tour est joué !

Dans le cas d’un placement d’une porte RF, faites appel à un professionnel pour contrôler le bon respect des normes.

Participez à la réduction des déchets de construction avec Articonnex

Enlever une porte n’est pas un processus particulièrement complexe mais il se doit d’être minutieux pour une opération de dépose réussie.

Vous avez des surplus, restes et fin de chantier sur les bras ? N’hésitez plus et vendez les sur Articonnex.